LEED

Domaine

Construction
développement durable

Année de création

2000

Pays de lancement

États-Unis

Le référentiel LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est une certification écologique pour les bâtiments initiée par l’US Green Building Council. Des projets LEED sont certifiés ou actuellement en cours de certification dans plus de 165 pays et territoires.

Il est conçu pour la certification de nouvelles constructions ainsi que de rénovation de bâtiments tertiaires, logistiques, institutionnels et de logement. Il est divisé en plusieurs systèmes de certification adaptés à chaque type de projet et même au niveau du quartier.

La certification LEED s’obtient via un système de crédits pour chacune des catégories suivantes :

Le transport : Récompenser l’utilisation des transports en commun, des vélos et des véhicules électriques.

Le site : Minimiser l’impact des bâtiments sur la faune et la flore, encourager un aménagement des espaces verts adaptés aux conditions climatiques. Récompenser l’infiltration des eaux pluviales sur site et promouvoir la réduction de la pollution lumineuse, des ilots de chaleur et de l’érosion du site.

L’eau : Encourager une meilleure gestion de l’eau pour les utilisations internes et externes au bâtiment. Utiliser des appareils économes en eau, promouvoir la collecte des eaux pluviales et l’utilisation de systèmes d’irrigation performants.

Les matériaux : Assurer la collecte des déchets pour le recyclage et promouvoir la gestion et réduction des déchets de construction. Encourager la sélection de matériaux et produits durables, réutilisés, à base recyclée et fabriqués localement.

L’énergie : Encourager l’utilisation d’une grande variété de stratégies de préservation de l’énergie, via le
« Commissioning »/ Mise en service, l’optimisation de la performance énergétique, le contrôle et la vérification de la consommation, la gestion des frigorigènes, un système d’énergie renouvelable sur place, l’électricité verte…

L’environnement intérieur : Concevoir et construire en favorisant une haute qualité des environnements intérieurs afin d’améliorer la vie des occupants. Récompenser les stratégies d’amélioration de la qualité de l’air comme la gestion des fumées de tabac ambiantes, l’utilisation de matériaux à faibles émissions, l’augmentation de la ventilation et le contrôle des apports en air extérieur mais également les stratégies de confort thermique et d’accès à la lumière naturelle.

L’innovation : Utiliser des technologies et des méthodes novatrices au-delà des recommandations des crédits LEED ou pour explorer de nouveaux domaines d’éco-construction ne faisant pas encore partie de la certification. Travailler avec des professionnels agréés LEED afin de garantir une approche globale et intégrée des étapes de conception et de construction.